dimanche 24 août 2008

23 août 2008 : Les Transat avec Polo : so good

Polo tells little stories based on everyday life in a kind-hearted sort of way and in plain and simple language. He goes in for universal, popular acoustic songs. This lover of nomadic, Jewish, black and gypsy music also draws his inspiration from the blues and jazz. En clair les mots sont importants et simples : c'est un chanteur conteur la preuve, il cherche Clochette et plein de mots en "ette". Tout pour (me) plaire. Et le silence, offert par un public ravi, montre que l'écoute existe, bel(le) et bien là, ce soir.








Il y avait un moment que je n'avais pu m'y rendre. J'ai même hésité. Enfin donc, mais ça ne va pas, tu aurais manqué une jolie soirée tu sais. Oui oui, je sais, j'en ai ramené quelques extraits moins les sifflements, -je ne vous entends pas assez- les refrains, l'air jazzy et l'ultime et subtile impro pour rendre les transats. Chacun son style mais celui-ci fut, emballé c'est poétiquement jeté, réussi. Il y a eu quelque chose avant la mouche, mais la mouche et aussi la jolie négresse, et l'enfance des années 70 et des BD offertes à la station essence, et le grand-père amoureux de Mireille Mathieu -ma mère c'était Joe Dassin et en passant Pol pourrait être "mon" fils, son grand-mère serait donc ma mère : vous me suivez !!! Pas si difficile ?? Merci Je sais que je suis de plus en plus claire. Revenons à Polo : quand il chante il rattrape l'actualité et l'émotion est là : hommage à la Légion Etrangère dans un bar de Calvi le jour même où un autre hommage a été rendu à Castres pour les hommes du 8e Régiment dont le natif de Castres même. Mais revenons à Polo et à une autre cérémonie fabuleuse : celle du mariage passé la 7ème décennie. Joli. Et Polo invite un public timide à doubler son refrain. Ma foi, pas si mal. Il est tout seul, sur sa chaise, avec sa guitare (de Pigalle !!), il n'a pas même la sacro sainte bouteille d'eau, seulement son cordon clef aux couleurs de la municipalité et tout le monde l'écoute et répond à ses sollicitations. Une jolie soirée de plus. Les Transat avec Polo, Merci Bruno. (Pour les photos, je n'étais pas à mon optimum ce soir je l'avoue : c'est certainement la faute de mon superbe appareil : qu'il soit pardonné)
Enregistrer un commentaire