mardi 2 août 2016

IV - Vaniouchka et la Nef Volante - (4ème et FIN)

Il faut voir comme le tsar descend les escaliers. Il fulmine "da da d'accord il possède la pomme d'or, da da da d'accord il peut me la donner, mais je ne la veux pas, je veux garder avec moi ma petite tsarine Anastasia qu'i aille en enfer lui et sa troupe !" 
Le tsar Damian interpelle ses gardes et ordonne 
"Enfermez-moi cette troupe vulgaire dans le four à pain. Voyons voir s'ils sauront en sortir"
Les gardes sont nombreux. Le temps de comprendre ce qui leur arrive, la troupe des sept disparaît dans le four à pain et klak klak schplak la tringle  de fer claque et la porte se referme sur eux. La chaleur est étouffante et une ombre passe sur le visage de Vaniouchka. "Compte sur moi Vaniouchka !" 
C'est Soufflafendre LaFroidure qui vient de parler. D'un coup sec...... (à suivre en IV)

D'un coup sec il retire son bonnet de neige, sa chapka et dans l'instant les flammes deviennent glaçons, le feu gèle et prend fin. Tous ensemble la troupe ouvre la porte du four d'un seul coup d'épaule. Tous dans la cour ils font face au tsar Damian qui peste tempête tente de sourire et accorde la main de sa fille de celui qu'il appelle "Le Pouilleux". En même temps il pense "Quand il arrivera à la nef volante avec ma fille et ses compagnons mes soldats se lanceront à l'abordage et toute cette troupe sera prisonnière.  et je récupérerai ma petite tsarine Anastasia, ma fille chérie"
C'est sans compter avec FinOReille JenTenBien. Il se rapproche de Musikos LetambouRiNaïre et il lui apprend la volonté du tsar Damian. Quand Vaniouchka monte l'échelle de la Nef Volante il soutient la petite tsarine Anastasia. Mais quand ils atteignent le pont de la Nef Volante, les soldats du tsar passent à l'abordage. Sans hésiter LeTamBouRiNaïre  bat du tambour. Aussitôt des milliers de soldats surgissent hors de l'instrument et l'armée du tsar est écrasée. La petite troupe retourne au palais, le tsar Damian est fait prisonnier ainsi que toute sa cour.

Le pensez-vous, Vaniouchka est devenu Tsar, ses sept amis ses conseillers et auprès de la grande Tsarine Anastasia devenue, s'ils n'est pas mort, il coule encore des jours heureux.

« И стали они жить-поживать, добра наживать ! » 
« et ils se mirent à bien vivre et à amasser du bien ! »
Empruntée au site https://blogpeda.ac-bordeaux.fr/optionrussecassin/litterature-2/contes-russes/


Goussi goussi
da da da
ieskatitié ieskatitié
ga ga ga
(comptine phonétique russe - la fermière donne à manger aux oies. Elles sont d'accord. Elles la remercient)


Enregistrer un commentaire