mercredi 12 décembre 2007

Contes : initiation à la Russie




Sont-elles mignonnes ? Ma "grande conteuse Camille" est sur la première photo : tous les conteurs le savent, ça aide énormément de s'agripper à ses chaussettes quand on se lance à raconter une histoire pour la première fois en public. J'ai encore ma paire de chaussette dans un tiroir.
Sinon pour aujourd'hui 12 décembre 2007, faut croire que le Père Noël est plus porteur que les si délirants contes russes. Avouons-le, petit public, -mais du meilleur, y compris quelques lectrices, qui levèrent le nez de leurs BD et conversations-
mais grandes oreilles , sans oublier celle de Camille "voir photo déposée avec son autorisation pour la deuxième fois" : elle peut me "juger" : les doigts ne suffisent plus pour dire combien de fois l'une a parlé devant l'autre. Camille a brillamment finit l'année 2006.2007 en juillet en ma présence en contant justement une histoire à tiroir, russe, bien entendu.
Pour cette séance "Contes Russes, de neige, glace et mariage, en chansons" j'avais amené des matriochkas : elles furent très appréciées. On a vérifié avec des grands et grandes de la classe de Monsieur Loïc Bars à Bourgchevreuil (référence en ce qui concerne Baba Yaga) : l'une dans l'autre, elles sont 10 jusqu'à la plus petite. Un conseil pour Noël : interpeller le Père Noël pour qu'il vous offre :
le CD de Gallimard intitulé "le mariage du fils de l'Ours" : c'est un petit bijou (voix, instruments de musique, chansons) ;
ou encore celui intitulé "Mamouchka" : les intervenantes ont fait au mieux pour qu'il soit sincèrement, honnêtement et joliment à la portée de nos enfants : ARB Musiques : 46 rue Sainte Anne, 75000 Paris.
N'oubliez pas Dalantaï, ses six frères et le dragon noir et aîlé et surtout notre choeur avec pieds et mains sostenuto

"Six si frères sont assis sur six chaises
six cent six frères sont assis sur six cent six chaises"
De ma part : un fervent bravo.

Spassiba, merci,
Belle Fête de Noël à vous tous.
Enregistrer un commentaire