vendredi 19 octobre 2007

Conte au Volume

A ne pas confondre avec la vente à la chandelle. De notre côté (Jean Michel Corbineau et moi-même représentants de l'action diffusion du conte de l'APC, association pour la Promotion du conte), la soirée conte s'est enchaînée avec subtilité : les enfants attentifs, les rires et les sourires fusants, la réactivité excellente, les parents formidables, l'accueil agréable ; un fantastique plaisir pour suivre les aventures
du Filleul de la mort,
de la famille Plancha,
de la Maoués-noz la lavandière de la nuit,
de Jean le Chanceux et celles
de l'apiculteur contant au Pacha de la Kasbbah
et tout ceci sans oublier
la ponctuation musicale du sanza sous les doigts du conteur,
ni la chanson de la scie,
ni le refrain de la berçeuse bretonne :
"heu han eta toutouic lala, Heu han eta toutouic lala.."
Alors, à une autre fois, si vous le voulez bien. Merci Jean Michel
Enregistrer un commentaire