lundi 23 avril 2018

Soirée contée auprès de Julien et de ses collègues et amis et amies

Le lieu est en plein centre de Rennes.
Les terrasses des bars de la place Saint Anne sont prises d'assaut tant il fait beau. On y passe par là, on traverse par ici et on repart par Saint-Malo : entre  Saint Anne, Chapelle Saint Etienne et Couvent des Jacobins, je vais, guidée par deux délicieuses personnes.


Il est associatif : il se nomme AGIR et il est destiné à aider des jeunes gens et jeunes femmes. 

J'y ai dit :

  • quelques devinettes, une introduction, et sur le thème de l'apéro, comment ne pas raconter à ces jeunes gens la légende  de Cornélius Van der Bilt magnat du chemin de fer lié à jamais à la frite, un conte dont je ne dis jamais le dernier mot ;

quelques devinettes encore




  • et liant les unes aux autres et le nouveau conte au précédent je poursuis avec le conte juif de "Faïvel qui ne sait plus où il est" Rires assurés. Belle participation. Pourquoi ne chanterait-on pas, puisque la joie est là, comme à défaut d'hirondelles, les chauve-souris ? Charles Trenet monte en bouche avec "Y a d'la Joie" Je ne le savais pas mais la chanson plaît à tous puisqu'ils l'ont apprise avec d'autres chansons du même auteur.






Je finis en merveilleux et ingrédients sucrés : miel, nougat, pastèque, amandes et noisettes avec le Conte du Mensonge le plus doux, un conte marocain qui ouvre les conversations sur les voyages, les vacances à se déplacer sur le dos d'un cheval ailé  D'ailleurs, maintenant chacun le sait  et vous le recommande 
 "si votre cheval vous demande de monter sur son dos, obéissez-lui !" vous ne risquerez que de monter au 7ème ciel" 

Une aussi jolie soirée que le temps était doux, à ressembler,  à une nuit de juillet en avril. Rare mais plaisant.

À bientôt. Avec plaisir et mille et un sourires.



Enregistrer un commentaire