lundi 16 avril 2018

Bon trentième anniversaire à la LPO Ligue pour la protection des Oiseaux - Trois conteurs y étaient..

Annie, Gilbert et Lania
sous la bannière #LesTisseursdeContes donc, non rémunérées, non rémunéré.

Au passage un peu de pub pour cette association :

  • un spectacle mensuel concrétisant des ateliers en quinzaine sur l'année, auto gérés ou pas (intervenants conteurs )
  • une scène ouverte où la porte de l'Artiste Assoiffé lui est offerte chaque DERNIER MERCREDI du mois à 19 h 30 avec entrée libre
  • des interventions facturées, en école, maisons de retraite, autres associations, anniversaires associatifs, autres lieux, tous lieux y compris cimetières
  • votre veillée partagée : vous choisissez une date, une occasion pour voisiner dans votre rue ou sur votre terrasse, vous vous occupez en entier ou invitez chacun chacune à venir qui avec un plat salé, qui avec un plat sucré, qui avec des boissons...  : l'association vous proposera des voix qui viendront gracieusement promouvoir le conte. Convivialité assurée. C'est gracieux pour vous.


Retour à l'action du dimanche 15 avril

Revenons à ce trentième anniversaire fêté (entre autres) en accueillant, temp fort, Bougrain-Dubourg.

La parole est un ingrédient précaire. Nous nous retrouvons à la chèvrerie, il y a deux chèvres et elles sont sympathiques ;


les bancs sont des ballots de paille, retour aux années 50 et aux moissons, aimables souvenirs


 les voisins et voisines sont des poules, des oies, des canards , ça se chante, et même des hirondelles

ça se chante aussi avec l'alouette

qui y ont trouvé l'accueil qu'elles préfèrent entre poutres et plafond sans lesquels elles sont en danger. Un univers sympathique en soi, rien à dire si ce n'est la trop proche présence du micro.

Les conteurs acceptent, ils ne vont pas en faire un fromage... de chèvres : ça aurait pu, les biquettes étaient chez elles quand eux, avaient répondu à un thème souhaité : contes en oiseaux, sans Hitchcock (et pas si sûr, l'un des conteurs "n'aimant pas les enfants", il les malmène autant qu'il peut et ceux-là même en profitent pour jouer son jeu. Trop forts les enfants) Comme en témoignera une vidéo future.



Jouer le jeu du conteur c'est la clef d'une belle relation, d'une belle ambiance joyeuse, d'un beau lâcher prise qui nous a fait entendre, de petites perles comme celles-ci
"On se sent bien à vous écouter"
"ça fait du bien de vous écouter"


et pour ma part, j'en ai pris, en photo, des visages portant l'illustration de leur entrée "en écoute relaxante"

le conte... le jeu du conteur, 
la clef... l'écoute.
Merci, pour la lecture... à bientôt. 
Lania - 07 70 34 90 72



Enregistrer un commentaire