dimanche 15 avril 2018

"Conte de l'Oiseleur" aux 30 ans de la @LPO de la #Bellangerais, Rennes à la Taupinais ce jour....Elina et Maël nous regardaient passer

Elina et Maël nous regardaient passer. Nous quittions La Taupinais après avoir conté deux fois 1 h  en compagnie de Annie et de Gilbert.  Deux beaux moments, de belles oreilles, celles des adultes comme celles des enfants, une belle brochette à chaque contée.
Le thème en était les oiseaux
et pourtant nous étions installés dans la chèvrerie ;
sur des bancs de bois et
des "bancs" de paille
avec sous le toit un nid d'hirondelles et leur ravissants gazouillis.
Je reconnaissais les deux enfants.
Les beaux yeux bleus de Maël et le joli sourire d'Elina. Ils n'osaient nous parler.
Nous reprenions la jolie voiture verte d'Annie. Qui justement était garée derrière la voiture de leur sympathique Mamie. Laquelle m'a rattrapée, comme j'aurais fait,  pour me dire
"ils sont très fiers que vous soyez garées derrière nous !"
bien sur que je les avais reconnus mais je ne voulais pas faire de bévue. Je leur ai promis que je ferai un article -je le rédige à l'instant presque sous leurs yeux-

Le thème en était tellement les oiseaux que je vais rappeler pour Elina et Maël en vacances à Rennes auprès de leur sympathique Mamie

"Le chant de l'oiseleur" 

Une nuit, dans un royaume éloigné, un roi, le bien-nommé Pierre Dailleurs, avait rêvé.
D'un oiseau qui avait un chant magnifique.
Le lendemain il n'a qu'un seul désir : écouter ce chant de nouveau. Mais... comment faire, c'était un rêve ! Peu importe, il fait appeler son responsable des volières royales "Le Grand Oiseleur", son serviteur.
"Grand Oiseleur j'ai rêvé cette nuit d'un oiseau qui sifflait un chant ravissant, étonnant, merveilleux, Va et ramène-moi cet oiseau, il me manque."

L'oiseleur répond qu'il accepte mais il demande "De quelle sorte d'oiseau s'agit-il mon roi !"

Le roi se met en colère,
il répond qu'il n'a pas de réponse
qu'il n'a pas vu l'oiseau
qu'il l'a seulement entendu.
Dans sa colère il donne au Grand Oiseleur 7 jours pour trouver l'oiseau enchanteur.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Pauvre Oiseleur. Il n'aime pas les colères du roi. Toute colère le met en souffrance. Celle du roi le terrorise. 
7 jours c'est court. Il doit agir immédiatement.
Il se décide et prend son filet, sa flûte, ses appeaux, une cage et comme il chantonne "j'ai descendu dans on jardin
j'ai descendu dans mon jardin" il descend cette fois dans les jardins de Pierre, le Roi Dailleurs. 
Il prend l'appeau. Il en joue. 
Un oiseau noir au bec jaune sort du nid et se met à chanter aussi agréablement que possible à ses oreilles. L'oiseleur se félicite 
"Je le tiens le fameux oiseau, je le tiens !!!!!!" 
L'oiseleur jette son filet
attrape l'oiseau noir au bec jaune
le met dans une cage 
court voir le roi Pierre Dailleurs 
et lui montre l'oiseau.
Le roi Dailleurs répond "C'est pas lui, trouve-moi le bel oiseau au chant merveilleux !"
C'était pourtant "le Beethoven" des oiseaux, autant dire le merle. 

Pauvre Oiseleur : plus que 6 jours.
Le lendemain avant même la levée du jour, 
l'oiseleur prend 
l'appeau 
sa flûte
son filet
une cage 
et il s'en va cette fois dans les champs. 
Pas besoin d'appeler l'oiseau. Il est sur une branche et il chante 
"L'alouette est sur la branche (bis)
faites un petit saut l'alouette l'alouette
faites un petit saut l'alouette comme il faut !"
L'alouette fait si bien le petit saut que l'oiseleur 
allonge son bras et abat le filet
sur celle qui chante, grisolle, tirelire ou turlutte.
Il la met dans une cage et
court la porter au
roi Pierre Dailleurs qui répond "C'est pas lui, trouve-moi le bel oiseau au chant merveilleux"
C'était une alouette.

Pauvre oiseleur : plus que 5 jours. Le lendemain matin armé de
sa flûte
son filet
une cage il rejoint la rivière en chantant 
"Mon petit oiseau o
a pris sa volée
Mon petit oiseau o
a pris sa volée
A pris sa à la volette
A pris sa à la volette
A pris sa volée"
Il arrête de chanter quand il  remarque


 Libellule en vol, façon hélicoptère, au-dessus des étincelants reflets de la rivière,  

les joncs et les ajoncs et le bel oiseau jaune...



aux ailes noires qui se tient sur la branche 
L'oiseleur allonge son bras
jette son filet sur
l'oiseau qui siffle dideluo... didlio...
le met dans une cage et 
court la porter au
roi Pierre Dailleurs qui répond ""C'est pas lui, Oiseleur trouve-moi mon bel oiseau au chant merveilleux"
C'était un loriot.

Pauvre oiseleur : plus que 4 jours. 
Il prend
sa flûte
son filet
la cage et il s'en va dans la forêt. Il trouve un oiseau au long bec qui chante


té té té dé dé tété té té sur une branche
L'oiseleur  allonge son bras
jette son filet
sur l'oiseau qui siffle  té té té dé dé tété té té.
le met dans une cage et 
court le porter au
roi Pierre Dailleurs qui répond "C'est pas lui, trouve-moi le bel oiseau au chant merveilleux"
C'était une grive.

Pauvre oiseleur : plus que 3 jours. 
Flûte
filet
cage sous le bras l'oiseleur s'en va  
dans la plaine en chantant à tue-tête

"Comme un enfant aux yeux de lumière
qui voit passer au loin les oiseaux
comme l'oiseau bleu survolant la terre
vois comme le monde, le monde est beau"


 Dans un buisson il joue de l'appeau 
et un minuscule oiseau, pesant à peine le poids d'une fraise dagatha, sort d'un buisson 

Photographie Clément Caivau : Nature.ch

L'oiseleur jette son filet sur le tout petit oiseau  qui siffle d'une voix très aiguë. 
Il le met dans la cage
et court la porter au
roi Dailleurs qui répond "C'est pas lui, trouve-moi le bel oiseau au chant merveilleux"
C'était un roitelet. 

Pauvre oiseleur : plus que 2 jours.
Flûte
Filet
Appeau
Cage, l'oiseleur file dans le parc. Auprès de la fontaine jaillissante il joue de l'appeau du rossignol.  Et chante de son chant remarquable l'oiseau de la nuit
Cette fois c'est le bon oiseau.
L'oiseleur jette son filet sur le rossignol, 
met l'oiseau dans la cage
et court la porter au roi Dailleurs qui répond "C'est pas lui, trouve-moi le bel oiseau au chant merveilleux"

Pauvre oiseleur : plus que 1 jour, 1 seul jour .
Que peut-il faire le gentil oiseleur puisque l'oiseau n'est ni le merle, ni l'alouette, ni le loriot, ni la grive, ni le roitelet, ni  le rossignol ? Que faire ? 
La nuit, dit-on, porte conseil le gentil oiseleur décide de s'endormir. 
Et le lendemain matin, dès le lever du jour, il prend sa flûte et laisse courir ses lèvres embrasser la anche et ses doigts courir le long du tuyau et jouer au gré des trous de sa flûte. 

C'est alors qu'au même moment le roi Dailleurs prend son petit déjeuner. 
Tout en dégustant sa chocolatine au chocolat blanc, ses oreilles perçoivent un chant inconnu.
Il sursaute, se met debout  et répète, "c'est le chant de mon oiseau, c'est le chant de l'oiseau dont j'ai rêvé, Et il appelle son oiseleur préféré :
Oiseleuuuuuuur Oiseleuuuuuuuuur"
Il appelle l'oiseleur.
Où est la cage de l'oiseau  Oiseleur ?
Mon roi j'ai le regret de n'avoir trouvé aucun oiseau.
Bien sûr que si, je viens de l'entendre. Montre-moi l'oiseau sinon ....
Alors l'oiseleur montre sa flûte et répond 
"Ce que vous avez entendu, mon roi, est le chant de mon âme, chanté  par ma flûte aidée de mon souffle !"
Aussitôt le roi répète : 
Le chant de ton âme... chanté par ta flûte... c'est le chant de mon oiseau merveilleux. Chante encore Oiseleur, chante pour moi. Le roi Dailleurs est émerveillé. "Bravo oiseleur et merci beaucoup" et il se tourne vers son premier ministre pour lui donner l'ordre d' organiser une grande fête". 
A la fête, tout le monde danse au chant de l'oiseleur.


Depuis dans ce pays, le roi Dailleurs a 
libéré tous les oiseaux des volières dans lesquelles ils se trouvaient
et même offert sa liberté au délicieux Oiseleur.

D'après "le chant de l'oiseleur"  chez cerf - bohème press - 1981

Enregistrer un commentaire