dimanche 19 novembre 2017

Les "patates biélorusses" de la soirée conte par Sylvie de Berg "L'art du Secret"

Touchés. Touchées. Applaudissements nourris. 
Dans une simplicité rare Sylvie de Berg a offert aux oreilles écouteuses, des contes qui les ont emportées. Comment ? En utilisant un "vous" qui prend des allures de "tu", si bien que les coeurs présents ont tous, chacun, vibrés. Du secret du premier  tambour au secret du premier amour. Tout un art exposé la voix souriante et tranquille, entre doute et certitude. Pas besoin du tambour, le mot suffit, pas besoin de plumes, l'aigle s'envole. L'amour est là.



Comme étaient là, au comptoir convivial, cidre jus de fruits et petits gâteaux et les patates Biélorusses (mon côté maternel) faites, avec amour, par votre servante. 
Je l'ai dit, je le fais. 
Voici  la vraie recette de ce que je remarque, nommée page 49 de l'ouvrage "La cuisine totalitaire" (de Vladimir et Olga Kaminer - chez BABEL)  Tarte "Petite patate"

Ingrédients : 
300 g de pâte à biscuits 
(ça commence ????? Kezaco ? ça c'est mon côté 
paternel français du sud-ouest)
100 g de crème pâtissière (facile à réaliser avec de la poudre de pudding)
(ça continue ??? De la poudre à pudding. 
Mais où vais-je trouver ça, sinon en 
3 cuillères à soupe de vodka 
Cacao et sucre glace : 2 cuillères à café de chaque.

Préparation :
faire cuire la pâte à biscuit, laisser refroidir et émietter !
Mélanger les miettes obtenues à la crème pâtissière et à la vodka.
Diviser le tout en plusieurs tas pour former de petites pommes de terre.
Réserver 30 mn au réfrigérateur.
Mélanger le cacao au sucre glace et rouler les petites patates dans cette poudre.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------La qualité d'une conteuse -ou d'un conteur- étant de ne jamais être prise au dépourvu, je pousse cette qualité jusqu'au bouchon.
Je n'ai pas de pâte à biscuit. Comment faire ? TaKa acheter des biscuits bretons Lania et tu les émietteras ! Wouhaou, bonne idée, l'intelligence de la conteuse sourd ! 
Jamais entendu parler de poudre à pudding. Comment faire ? TaKa acheter de la crème pâtissière Lania ! Wouhaou coup sur coup une bonne idée : rarissime. Félicitations Lania.
(Pendant que je vous écris, à OO h 13 mes voisins du dessus, qui adorent les musiques 
des années 80, s'en donnent à coeur joie : pour un peu je croirais qu'ils battent le tambour. 
Je sens que je vais monter et m'inviter : c'est tout de même mieux que de les "eng...ler"
Donc en vrai, voilà comment je m'y suis prise pour que vous puissiez goûter, semble-t-il avec plaisir, les "patates biélorusses" de cette soirée contes.

1) J'ai acheté 300 g de palets bretons et je les ai émiettés. Comme j'ai fini par me fatiguer à le faire à la main,  j'ai pensé à glisser les gâteaux dans une poche plastique et à les écraser en passant par- dessus  le rouleau à pâtisserie ! (Marvelous idea, very easy, very easy)
2) j'ai cherché s'il existait de la crème pâtissière en poudre : bingo, elle existe du côté de mon oncle ANCEL Dr Oetker: il m'a suffit de suivre son mode d'emploi
3) je n'avais pas de vodka :-( j'ai mis du cognac.

Observations : 
- émietter les palets plutôt grossièrement ;
- ne pas hésiter à laisser reposer la pâte plus de 30 mn dans le réfrigérateur : elle sera plus facile à façonner en "pitites patates" aurait dit ma maman biélorusse ;
- prévoir quelques palets de plus si nécessaire pour que la pâte ne soit pas trop trop molle.

Voilà, c'est fini. Désolée je n'ai pas pensé à faire une photo de mon beau plateau de petites patates. Mais j'ai gardé un peu de pâte pour en faire d'autres à l'adresse de ma fille. Je ferai la photo.

Il est O h 33 et mes voisins du dessus se marrent comme des moules :  au moins ça fait plaisir à entendre à me le dire, si vous le voulez bien; Cette vidéo date de 2008 si mes propres souvenirs sont exacts.



Enregistrer un commentaire