mercredi 1 août 2007

Il était une fois..... l'évidence, la famille Pardi

Il était une fois,
une petite fille demande du pain à sa mère.

Sa mère lui répond
"d'abord donne-moi du lait !"
la petite fille dit
"quel lait ?"
La mère répond : "du lait de la vache, pardi !"

La petite fille part voir la vache Pardi
Elle lui demande du lait
La vache lui répond
"D'abord donne-moi de l'herbe !"
la petite fille dit
"quelle herbe ?"
La vache répond : "l'herbe du pré, pardi !"

La petite fille va voir le pré Pardi
elle lui demande de l'herbe
le pré lui répond
"D'abord donne-moi la faux !"
La petite fille dit
"La faux, Kezako ?"
la vache répond "La faux du forgeron pardi !"

La petite fille va voir le forgeron Pardi
Elle lui demande la faux
le forgeron répond
"D'abord donne-moi la graisse !"
la petite fille dit
"Quelle graisse ?"
Le forgeron répond "la graisse du petit cochon, pardi !"

La petite fille va voir le petit cochon Pardi
elle lui demande sa graisse
le petit cochon lui répond
"d'abord donne-moi les glands !"
la petite fille dit
"Quels glands ?"
le petit cochon répond "Les glands du grand chêne, pardi !"

La petite fille va voir le grand chêne Pardi
Elle lui demande ses glands
le grand chêne lui répond
"d'abord, souffle-moi le vent"
la petite fille dit
"quel vent ?"
le grand chêne répond "Le vent de la Manche*, pardi !"

La petite fille va voir la Manche Pardi !
elle lui demande
"Souffle-moi le vent"

et la Manche souffle le vent Pardi !
ça ne peut pas toujours continuer ainsi.

Le vent Pardi souffle sur le grand chêne Pardi
Qui donne ses glands à la petite fille Pardi
Qui les ramène au petit cochon Pardi
qui lui donne sa graisse Pardi
Qu'elle porte au grand forgeron Pardi
qui lui donne sa faux Pardi
qu'elle amène au grand pré Pardi
qui lui donne son herbe Pardi
qu'elle porte à la vache Pardi
qui lui donne son lait Pardi
qu'elle porte à sa mère Pardi
qui lui donne son pain Pardi

Alors la petite fille joue sur l'Eveillé
si bien qu'elle oublie le pain Pardi
sur la margelle du vieux puits
Mais vl'à la pie
plus de pain Pardi
Il est parti pardi
c'est La mère Pardi qui vous le dit !

et la vieille mère Pardi chante à la Petite Marie Pardi

Y'a une pie dans l'poirier
j'entends la pie qui chante
y a une pie dans l' poirier
j'entends la pie chanter
chanter
chanter
j'entends la pie qui chante
chanter chanter j'entends la pie chanter.


"Strictement "variantée" à quelque chose près, à partir de la randonnée intitulée "La petite fille demande du pain à sa mère" randonnée estampillée du Tarn et Garonne, où vécut mon père, où il y a longtemps je passai nombreux mois de vacances, où il y a plus longtemps encore, une enfant d'à peine dix ans passait pour une remarquable petite conteuse ! peut-être la vraie petite Marie, de Comberouger.

2 commentaires:

Franck a dit…

J'adore tes randonnées...

Lania a dit…

Merci Franck, je crois que moi aussi, je les aime de plus en plus,
impossible d'expliquer pourquoi, certainement leur musicalité évidente et certainement parce que trois fois sur quatre on peut penser qu'elles sont idiotes. J'adore. Merci pour ta délicieuse visite