mercredi 3 octobre 2018

Leçons de Poésie à Galicie avec #ChristianPozlaniec et #Guillevic

Leçon de poésie

Si j'étais un poème
écrit par un enfant,
je creuserais des trous dans les émotions fortes
pour regarder à l'intérieur,
pour en connaître la couleur.

Puis je caresserais
les pattes des matous,
le bec des hirondelles,

le poli des cailloux,
le rugueux des moustaches,
pour voir comment ça fait.

J'écouterais longtemps tout ce qui fait du bruit,
le froissement des feuilles,
la craie sur le tableau,
le cliquetis des clés qui ouvrent les mystères,
les pas sur les pavés.

Je fourrerais mon nez partout où ça sent drôle,
partout où ça sent bon,
et même où ça ne sent
ni l'œillet ni la rose.

Il me faudrait tout ça pour qu'un enfant m'écrive
et me nomme poème.
Des bouquets d'émotions,

Des tas de sensations
véritables,
vécues.

Après, il chercherait des mots pour vous le dire.


Christian Poslaniec 
(Le chat de mon école marque toujours midi)
Enregistrer un commentaire